3 exercices pour improviser en cuisine

Voici 3 exercices à faire pour booster votre créativité culinaire

  1. Remplacez un élément d’une recette par un autre. J’ai été agréablement surpris de gouter une crêpe complète avec les herbes de la pizza%. Une délicieuse surprise.
  2. Cuisinez avec des éléments qui ne contiennent pas la lettre « e ». Exemple : radis, champignon, cumin, …
  3. Cuisinez une couleur : le rose. Exemple : purée de pomme de terre mélangée à un jus de betterave ; magret de canard rosé, sauce myrtille à la crème.

Bonne inspiration

Comment couper des légumes et ne pas se couper les doigts

Hé oui, voici quelques techniques simples pour éviter de se couper les doigts ou les ongles, par Larousse. Indispensable !

Si je résume :

  • bien tenir le couteau
  • La main qui tient l’objet à découper a toujours les doigts rentrés à l’intérieur.
  • C’est une technique à prendre. Je déconseille d’essayer les variantes (du style : et si je coupais avec la lame en biais, … j’ai essayé et ça ne fonctionne pas …)

 

et pour voir un fou en action (pas très beau mais efficace)

le steack parfait par Heston Blumenthal

Voici une méthode de Heston Blumenthal pour cuire votre steack de la façon la plus optimisée possible.

Heston Blumenthal, né le 27 mai 1966 à High Wycombe, dans le Buckinghamshire, est un cuisinier britannique, chef et propriétaire du restaurant The Fat Duck auquel le guide Michelin attribue trois étoiles.

Si je résume en quelques mots :

  • sortir le staeck de l’emballage et le laisser dans le réfrigirateur 2 jours.
  • Faire chauffer votre poele à feu vif
  • saler sans poivrer le steack. La chaleur vive rend le poivre amer
  • retourner fréquement le steack pour favoriser la réaction de maillard
  • Une fois cuite, laisser la viande se reposer au moins 5 minutes. pour que le jus se réintègre dans la viande.

Testé et approuvé

Quels sont les 2 outils indispensables au cuisinier ?

Lorsque vous entrez dans un restaurant pour travailler en tant que cuisinier, la toute première chose à faire est de venir avec ses couteaux et son tablier.

Les couteaux doivent être bien aiguisés pour ne pas vous blesser en faisant de faux mouvements.

Personnellement, je conseil d’investir dans un bon couteau.
Le marques ne manquent pas et pour avoir interviewé des cuisiniers qui travaillent chez Passart, Gagnaire ou Ducasse : il n’y a pas un meilleur couteau; Chaque chef, chaque cuisinier choisit son couteau en fonction de ses préférences.

J’ai par exemple, acheté un couteau Global qui est très léger, mais je me sens en réalité plus à l’aise avec l’équivalent chez Wusthof.

Toutes ces lames sont fascinantes car quand le couteau est aiguisé correctement, tout devient aussi mou que du beurre. D’ailleurs, c’est un vrai plaisir de couper une tomate sans l’écraser. C’est agréable de pouvoir couper cette tomate très finement.

Je vous montrerai dans une prochaine vidéo comment tenir un couteau pour couper sans y laisser de plumes …

 

#1 Jambon à l’ananas, un plat idéal pour les fêtes

Idéal pour les fêtes, je trouve cette recette pratique, rapide à réaliser et a souvent du succès.
J’ai pris :
- Un jambon blanc de 4 à 5 kilos.
- 1 Pot de moutarde de Dijon
- la même quantité de sucre (1 pot)
- Un vingtaine de clous de girofle
- 4 ananas en morceaux

Je retire la couene du jambon. Je taille des losanges à l’aide d’un couteau et y incruste des cloufs de girofle.Je mélange sucre et moutarde et barde le jambon de cette sauce.

Je mets le jambon au four à 180°C, 1/4 heure par kilo.

1/4 heure avant la fin, j’y ajoute l’ananas en morceaux;

Pour servir, je découpe en tranches assez fines.

Ce plat se mange également très bien froid.